Quantcast

Spinal stabilization for patients with metastatic lesions of the spine using a titanium spacer

Research paper by Hans Hertlein, Thomas Mittlmeier, Stefan Piltz, Matthias Schürmann, Thomas Kauschke, Günter Lob

Indexed on: 01 Sep '92Published on: 01 Sep '92Published in: European Spine Journal



Abstract

La décompression antérieure a été réalisée chez 41 patients porteurs de métastases du corps vertébral. Les complications neurologiques étaient patentes chez 36 patients et latentes chez 5 d'entre eux. On a utilisé pour la reconstruction un cylindre de titane, mis en place après la corporectomie et renforcé par une plaque antérieure. L'implant en titane peut être facilement adapté à la longueur nécessaire sans nécessiter de matériel supplémentaire et onéreux. L'implant est rempli de PMMA avant sa mise en place, ce qui facilite la transfixation nécessaire au verrouillage de la rotation. La mortalité à 30 jours est de 9.7%. La douleur a disparu dans 38 cas sur 41 (92.7%), l'amélioration motrice a été manifeste dans 31 cas sur 35 (88.6%), 6 patients ne présentaient aucun symptôme neurologique ni avant ni après l'opération. Une dégradation neurologique n'a été relevée que dans 1 cas (2.4%). L'efficacité du geste chirurgical a été maintenue jusqu'au décès des patients. Bien que la récidive tumorale à un autre niveau rachidien ait conduit à une chirurgie itérative chez 5 patients, aucun déplacement d'implant n'est survenu durant la période d'observation (recul maximum 44 mois), cela témoignant du caractère mécaniquement faible et sûr du procédé utilisé.