Quantcast

Papillome inversé naso-sinusien : du diagnostic au traitement ☆

Research paper by Q. Lisan, O. Laccourreye, P. Bonfils

Indexed on: 09 Nov '16Published on: 08 Nov '16Published in: Annales françaises d'oto-rhino-laryngologie et de pathologie cervico-faciale



Abstract

Le papillome inversé est une tumeur naso-sinusienne rare touchant préférentiellement l’adulte dans la cinquième décennie. Cette tumeur présente trois caractéristiques principales la différenciant singulièrement des autres lésions des cavités naso-sinusiennes : une relative agressivité locale, un fort potentiel de récidive ainsi qu’un risque d’évolution carcinomateuse. Son étiologie reste à ce jour mal connue, mais il est rapporté une association au papillomavirus humain dans près de 40 % des cas, faisant suspecter le rôle de ce virus dans la pathogenèse du papillome inversé. Le traitement est chirurgical par voie endoscopique endonasale ou par voie externe selon l’extension et les caractéristiques de la tumeur. Le suivi est primordial afin de diagnostiquer l’apparition d’une rechute locale souvent précoce mais aussi tardive. La gravité de cette pathologie est représentée par le risque d’association à un carcinome, découvert lors du diagnostic initial ou lors de l’évolution à l’occasion d’une récidive. Il est important de dépister une rechute pour assurer sa prise en charge précoce d’autant qu’elle pourrait être associée à un carcinome ou une tumeur maligne. Une revue exhaustive de la littérature internationale a été réalisée en utilisant les moteurs de recherche PubMed et Embase. Les mots clés suivants ont été utilisés : sinonasal [All Fields] AND (papilloma, inverted [MeSH Terms] OR (papilloma [All Fields] AND inverted [All Fields]) OR inverted papilloma [All Fields] OR (inverted [All Fields] AND papilloma [All Fields])). Tous les articles publiés jusqu’en janvier 2015 faisant référence au papillome inversé naso-sinusien ont été analysés. Cet article fait état des connaissances actuelles concernant cette pathologie.

Figure 10.1016/j.aforl.2015.12.004.0.jpg
Figure 10.1016/j.aforl.2015.12.004.1.jpg