Quantcast

Lésions caustiques digestives : apport de l’endoscopie dans le diagnostic et le traitement dans le centre d’endoscopie du CHU Aristide Le Dantec

Research paper by M. -L. Bassène, M. -L. Diouf, D. Dia, M. Mbengue, A. Halim, S. Diallo

Indexed on: 16 Mar '12Published on: 16 Mar '12Published in: Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie



Abstract

Les brûlures caustiques oesogastriques sont particulièrement fréquentes dans certains pays. Leur principale complication est la sténose oesophagienne.Étudier l’apport de l’endoscopie dans le diagnostic et le traitement des lésions oesogastriques d’origine caustique au CHU Aristide Le Dantec.Il s’agissait d’une étude rétrospective dans le centre d’endoscopie digestive du CHU Aristide Le Dantec sur la période de janvier 2007 à mai 2009. Tous les patients adressés pour ingestion de caustique ont été inclus. L’âge, le sexe, les circonstances de survenue, la nature du caustique, les lésions ainsi que le traitement endoscopique ont été étudiés.50 patients étaient inclus (prévalence de 1,7 %). Le sex-ratio était de 1,9 (33 hommes) et l’âge moyen de 8,4 ans (extrêmes 10 mois-47 ans). La soude caustique était en cause dans 68 % des cas. L’ingestion était accidentelle domestique dans 90 % des cas. L’endoscopie était réalisée dans un délai moyen de 4 jours (extrêmes 12 heures-45 jours). Les lésions aigües étaient classées selon la classification de Di Coscanzo (tableau 1). Elles étaient oesophagiennes dans 23 cas à type d’oesophagite grade IIa (6 cas), IIb (11 cas), IIIa (5 cas) et IIIb (1 cas), gastriques associées dans 2 cas. Les lésions chroniques étaient à type de sténose oesophagienne dans 25 cas et gastrique associée dans 1 cas. Une dilatation endoscopique a été réalisée chez 18 patients. Le nombre moyen de séances était de 2 (1 séance-7 séances).Les lésions digestives caustiques au CHU Le Dantec de Dakar sont souvent accidentelles. L’endoscopie joue un rôle important dans le diagnostic et le traitement des lésions.