Quantcast

La Malakoplakie Rétropéritonéale Pseudotumorale

Research paper by A. Elktaibi, A. Barki, S. Mesmoudi, N. Harchichi, A. Jahid, M. Faik, Z. Bernoussi, N. Mahassini

Indexed on: 17 Apr '11Published on: 17 Apr '11Published in: African Journal of Urology



Abstract

La malakoplakie est une maladie inflammatoire granulomateuse chronique, qui affecte généralement le tractus génito-urinair e et moins fréquemment les autres sites tels que le rétropéritoine et le tractus gastro- intestinal. L’origine infectieuse associée à un déficit dans la digestion macrophagique des bactéries est la théorie physiopathologique la plus soutenue. Sa définition est anatomopathologique. Les auteurs rapportent un cas de malakoplakie rétropéritonéale pseudotumorale chez un patient sous corticothérapie au long cours admis aux urgences pour une masse douloureuse et fébrile du flanc gauche. Les explorations radiologiques étaient en faveur d’une collection abcédée nécessitant un drainage chirurgical en urgence. L’examen histologique des prélèvements réalisés au niveau de la graisse rétropéritonéale révélait une inflammation granulomateuse faite d’histiocytes dénommés cellules de Von Hansemann, renfermant des granulations pathognomoniques de Michaelis-Gutmann. Le patient a été mis sous traitement médical à base de ciprofloxacine avec bonne évolution clinique et radiologique.