Quantcast

Évaluation de la corticothérapie à forte dose au cours des lésions digestives caustiques chez l’adulte

Research paper by S. Bouabdellah, K. Hannache, A. Benmati, A. Bouhroum, D. Roula

Indexed on: 10 Sep '10Published on: 10 Sep '10Published in: Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie



Abstract

La prévention des sténoses caustiques œsophagiennes fait le sujet de nombreuses controverses. Le but de ce travail était d’étudier l’action des corticoïdes à forte dose au cours des lésions digestives caustiques.Dix-huit patients présentant des lésions digestives caustiques ont été inclus dans l’étude. Le groupe A comprenait sept hommes et deux femmes d’âge moyen 36,44 ± 18,62 ans mis sous méthyl-prédnisolone en perfusion intraveineuse à la dose de 1 g/1,73 m2 par jour avec 40 mg/j d’oméprazole en perfusion. Le groupe B comprenait neuf cas témoins. Les lésions digestives dans les deux groupes étaient IIb (trois cas) IIIa (trois cas) IIIb (trois cas). Le produit caustique était un acide (huit cas) et une base (un cas) dans les deux groupes.Un retard de cicatrisation de 19 jours (7–30 jours) dans trois cas du groupe B, avec apparition de sténose œsophagienne dans deux cas. Dans un cas, on a obtenu une cicatrisation à délai identique. Un cas de perforation digestive est survenu dans le groupe A.En l’absence de consensus de prise en charge des lésions digestives caustiques, la prévention des sténoses œsophagiennes par corticothérapie reste un essai thérapeutique.