Quantcast

Cancer et immunodépression : de l’épidémiologie à la thérapeutique

Research paper by A. Gobert, J. -P. Spano

Indexed on: 10 Sep '15Published on: 10 Sep '15Published in: Oncologie (Paris, France)



Abstract

L’immunodépression, qu’elle soit innée ou acquise, notamment chez les patients transplantés ou en cas d’infection par le VIH, est associée à une augmentation de l’incidence de nombreux cancers, responsable d’une importante morbidité et mortalité dans ces populations. L’épidémiologie et la présentation clinique de ces cancers sont différentes de celles de la population générale, avec un rôle important d’agents infectieux dans l’oncogenèse, favorisé par ces situations d’immunodépression, et un diagnostic parfois plus tardif, une pathologie plus agressive et un pronostic souvent plus péjoratif. En l’absence de recommandations précises sur le plan thérapeutique, l’attention doit être portée sur les comorbidités et les interactions médicamenteuses potentielles, en particulier via le cytochrome P450, nécessitant le recours à une prise en charge multidisciplinaire avec une réunion de concertation comme celle du groupe CANCERVIH en France. L’objectif de cette revue est de présenter une actualité scientifique concernant l’épidémiologie des cancers associés à l’immunodépression, les causes potentielles et la spécificité de leur prise en charge.