Quantcast

Annonce du décès d’un nouveau-né à la maternité de l’hôpital de base de Talangaï à Brazzaville au Congo

Research paper by H. G. N’Dinga, S. Buambo, M. Angouono

Indexed on: 19 Mar '15Published on: 19 Mar '15Published in: Revue de médecine périnatale



Abstract

Faire l’audit des pratiques d’annonce du décès d’un nouveau-né à la maternité de l’hôpital de Base de Talangaï, analyser le souhait des accouchées sur l’annonce, proposer une conduite pratique.Étude prospective réalisée à la maternité de l’hôpital de base de Talangaï du 1er octobre 2010 au 30 avril 2011. Les accouchées ont été interrogées avec leur consentement éclairé.Au cours de la période d’étude, 94 femmes sur 3815 ont donné naissance après 28 semaines de grossesse à un enfant mort-né ou décédé en période néonatale précoce.L’annonce du décès a été faite par la sage-femme dans 81,3 % des cas. Deux types de circuit d’annonce ont été identifiés, le circuit A (personnel de santé-accompagnateur-accouchée) : 52 cas, soit 65 %, et le circuit B (personnel de santé-accouchée) : 28 cas, soit 35 %.L’annonce a eu lieu dans la salle d’hospitalisation en présence d’autres accouchées dans 65 % des cas et en salle de naissance dans 35 % des cas. Soixante-deux femmes avouent avoir eu une préparation psychologique fondée sur la religion dans 42 cas (67,7 %) et la tradition dans 12 cas (19,4 %).Toutes les femmes estiment avoir perdu un être cher. L’acceptation du décès a été difficile, plus longue (au-delà de 24 heures) dans 46 cas (57,5 %). L’annonce du décès a été jugée brutale dans 12,5 % des cas et en retard (après que la femme s’en soit rendue compte d’elle-même) dans 16,2 % des cas. Les femmes préfèrent être informées par un personnel de santé en présence d’un proche dans 52,5 % des cas, et dans les 24 heures après une préparation dans 76,3 % des cas. 83,7 % des femmes n’ont pas jugé l’accompagnement important.L’établissement d’une procédure d’annonce qui tienne compte de la culture, des circonstances et spécificités de chaque accouchée aidera à l’acceptation du décès.